Accueil » Les fournitures et outils pour démarrer en tapisserie (partie 1)

Les fournitures et outils pour démarrer en tapisserie (partie 1)

outils et fournitures tapisserie debutant

Quand on a envie de retapisser la petite chaise ancienne qu’on a trouvé dans une brocante ou même parfois dans la rue, il est inévitable de se demander : « mais qu’est-ce qu’il me faut comme outil pour le faire ? ». Le marteau de tapissier (ou ramponneau), l’arrache-agrafes, le pied de biche de tapissier, les semences, le maillet en bois… Beaucoup d’outils et fournitures de tapisserie nous viennent en tête. On peut alors avoir l’impression qu’on aura besoin de beaucoup de choses, que le budget va monter vite… Et donc on laisse tomber l’idée ou on la procrastine à jamais. Mais attendez !!!

Pour répondre à toutes vos questions, nous avons demandé à un expert sa liste d’outils et fournitures de tapisserie indispensables pour commencer. Vous pourrez ainsi vous lancer dans la tapisserie contemporaine d’ameublement avec le nécessaire pour réussir vos premiers projets.

Marianne, tapissier décorateur à Lorient et professeur de ce cours sur notre plateforme, décortique les outils de tapisserie qu’il vous faudra pour chaque étape du processus de restauration d’une chaise. Elle vous indiquera lesquels sont indispensables et ceux dont vous pouvez vous passer. 

Dans ce premier article, on parlera des outils de tapisserie pour dégarnir une chaise et ceux qu’on utilisera pour le sanglage et le guindage. La semaine prochaine, on terminera la liste avec les outils nécessaires pour les étapes postérieures.

Fournitures et outils de tapisserie pour dégarnir une chaise

L’étape de dégarnissage complet d’une chaise est nécessaire dès que ce n’est pas seulement le tissu extérieur qui est usé. Si l’assise s’affaisse ou si votre chaise est branlante par exemple. Dans ce cas, vous devrez vous munir de certains outils pour vous aider à enlever la garniture, en préservant la structure de la chaise :

  • Un tournevis ou une visseuse électrique : on les utilisera pour le démontage de l’assise si elle est de type galette.
  • Un pied de biche (ou arrache clou), pour enlever les semences. Vous l’utiliserez à plusieurs étapes du processus de votre chaise mais, si vous envisagez de ne faire qu’une chaise de temps en temps, le premier prix sera largement suffisant.
  • Le tire-agrafes (ou arrache-agrafes) : les agrafes sont très utilisées dans les fauteuils contemporains. Cet outil vous sera alors bien pratique. Préférez le modèle avec 2 pointes, peut-être plus facile d’utilisation que à sa version à 1 seule.
  • Le maillet en bois : très utile quand les semences sont bien enfoncées et qu’on a besoin de taper sur le pied de biche ou le tire-agrafes pour les enlever. En principe, si on utilise un outil de frappe, on utilise la même matière que l’outil sur lequel on frappe, pour éviter de l’user prématurément. Toutefois, pour de premiers travaux, vous pouvez remplacer le maillet par un marteau classique.
  • Le ciseau à dégarnir de tapissier. Cet outil sert également à enlever les semence ou les agrafes bien incrustées dans le bois. Pour débuter, il est optionnel et peut être remplacé par un gros tournevis plat, bien large ou par l’utilisation du pied de biche ou du tire-agrafe.
  • La pince à bec courbe : elle est utile pour finir de déloger les agrafes dont une extrémité aura été extraite avec le tire-agrafes. À défaut, vous pouvez utiliser tout autre type de pince. Attention toutefois à la façon de l’utiliser pour ne pas casser l’agrafe et ne pas marquer le bois.

Les outils pour le sanglage et le guindage d’une chaise

On arrive ici à une étape du travail qui demande un peu plus d’outillage spécifique, surtout car cela permettra de faire moins d’efforts (la tapisserie peut-être une activité assez physique) et d’avoir aussi une meilleure précision et qualité de travail.

Les stars des outils de tapisserie

Les stars des outils de tapisserie, pour les étapes de sanglage mais aussi pour plus tard, sont le ramponneau et le tire-sangle.

Le ramponneau est l’outil par excellence du tapissier décorateur. Il est utilisé pour planter les semences. Vous en trouverez avec des têtes plus ou moins fines, avec des têtes aimantées ou non. Certains ont même des têtes en nylon et sont utilisés spécifiquement pour les clous décoratifs. Si vous n’avez jamais manié un ramponneau, une version non aimantée est probablement plus facile d’accès. Pour le diamètre de la zone de frappe, 8 ou 10mm seront les plus polyvalents pour débuter.

Même si c’est une question posée par beaucoup de débutants, le ramponneau ne peut pas être remplacé par un marteau “classique”. Ce dernier sera trop gros et laissera des traces sur le bois ou la toile de votre siège. Pour commencer, il n’est toutefois pas nécessaire de prendre les plus chers !

Quant à lui, le tire-sangle vous servira, comme son nom l’indique, à tendre les sangles en jute de votre assise. À les tendre comme la peau d’un tambour. Avec beaucoup de force donc. Beaucoup plus que ce que vous pourrez faire à la main seule. Il est donc incontournable. Vous en trouverez deux modèles : les droits ou les col de cygne. Ces derniers sont un peu plus chers mais ils sont un peu plus faciles d’utilisation.

Les autres outils pour le sanglage et le guindage

Pour le sanglage et le guindage, les autres outils et fournitures qui vous seront nécessaires sont :

  • Des semences. C’est ainsi que l’on appelle les pointes utilisées par les tapissiers dans les endroits non visibles. Vous aurez besoin de semence de 14 (dite « grosse ») pour les sangles. Pour des étapes postérieures, telles que la pose de la toile et du tissu, si vous n’avez pas d’agrafeuse, vous aurez également besoin de semence de 7.
  • Une aiguille (ou carrelet droit) 1 pointe. Une longueur de 200mm est tout à fait suffisante pour la plupart des projets. Les carrelets à pointe ronde sont relativement faciles à trouver et fonctionnent très bien.
  • Un carrelet courbe. Pas besoin d’en prendre un gigantesque si vous ne faites pas de crin. Pour les techniques utilisées dans ce cours de tapisserie contemporaine, 100mm sont largement suffisants. Il faut juste que le chas vous permette de passer la ficelle à piquer.
  • 2 ou 3 serre-joints, toujours pratiques pour tenir votre projet sur l’établi.
  • Une paire de ciseaux.

Et voilà pour cette première partie des fournitures et outils de tapisserie qui vous serviront à démarrer votre premier projet de restauration. RDV la semaine prochaine pour la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

En publiant un commentaire, vous disposez de droits sur la gestion de vos données personnelles et notamment : un droit d’accès, un droit de rectification, un droit d’effacement ou d’oubli, un droit d’opposition au traitement des données, un droit de retirer votre consentement. Pour plus de détail, vous pouvez consulter notre politique de protection des données personnelles.