Accueil » Cours » Réussir ses teintures naturelles

Réussir ses teintures naturelles

Statut actuel
Non inscrit
Tarif
Fermé
Pour commencer
Ce cours sera bientôt disponible

Vous confectionnez vous-mêmes vos vêtements et aimeriez apprendre à apporter une touche personnelle aux tissus que vous utilisez ? Vous êtes attirée par la vibrance des couleurs offertes par les plantes tinctoriales ? Ou vous avez déjà fait quelques essais de teinture végétale sur textile et avez été déçue du résultat ? Ce cours de teinture naturelle est fait pour vous !

Une méthode pour réussir vos teintures naturelles… et les reproduire !

1. Présentation des facteurs influant sur la qualité des teintures naturelles

Après une présentation des objectifs du cours, Caroline, de l’Atelier de Mademoiselle C, passera en revue avec vous toutes les composantes de teintures végétales réussies :

  • Les tissus ;
  • L’eau ;
  • Les plantes tinctoriales ;
  • Les outils de base et les mordants ;
  • L’organisation de votre espace de travail.

À l’issue de cette première partie, vous aurez en main tous les éléments pour commencer vos premiers bains de teinture naturelle.

2. Réalisation d’un nuancier pour comprendre vos couleurs

Pour vos premiers bains de teinture, Caroline vous propose de réaliser un jeu de 48 échantillons de teintes différentes, en partant de 3 types de tissus différents, 4 plantes tinctoriales, utilisées avec ou sans mordants. En plus de vous permettre de vous familiariser avec la teinture textile, cette approche vous permettra de :

  • Découvrir plusieurs méthodes de teinture : par l’extraction des pigments des végétaux, l’utilisation directe d’extraits de plantes du commerce ou la macération ;
  • Comprendre le rôle de mordants comme l’alun et le sulfate de fer ;
  • Documenter les couleurs que vous pouvez obtenir et ainsi faciliter leur reproduction.

Les plantes utilisées dans ce cours de teinture naturelle seront la garance, les pelures d’oignons, combinées à des fanes de carottes, la noix de galle et les baies de sureau. Toutefois, vous êtes libre de travailler depuis chez vous avec les plantes que vous avez à disposition. La méthode de teinture proposée s’adapte à beaucoup de plantes tinctoriales.

Exemple de nuancier à 48 nuances, obtenues avec 4 plantes tinctotiales
Exemple de nuancier de 48 teintes, obtenu avec seulement 4 plantes tinctoriales différentes

3. Teinture de votre premier projet et expérimentations

Maintenant que vous avez un premier aperçu des couleurs que vous pouvez obtenir, il est temps de se lancer ! Pour cela, quoi de mieux que de teindre vous-même une belle écharpe en soie ? C’est un projet facile d’accès, car on trouve facilement des écharpes en soie à peindre. Il est également très satisfaisant : en effet, la soie et les teintures naturelles se marient particulièrement bien.

Et pour terminer cette découverte de la teinture végétale sur textiles, vous pourrez aussi expérimenter avec les dégradés, la prise de teinte sur des tissus ligaturés et le virage à l’oxyde de fer.

Apprendre avec une experte de la teinture naturelle

Caroline, de l’atelier Mademoiselle C, a découvert la teinture naturelle il y a plus de 12 ans. Au départ, elle teignait la laine pour ses propres besoins, avant d’être happée par la beauté et la vibrance des couleurs naturelles. De fil en aiguille, c’est devenu son activité principale, marquée par une prédilection pour le bleu. En effet, fascinée par cette couleur et le Japon, elle s’est spécialisée dans la teinture à l’indigo avec des motifs shibori.

À Targon, en Gironde, elle organise des stages dans son atelier depuis plus de 10 ans, que ce soit pour de l’initiation ou l’apprentissage de techniques plus avancées. Elle est également intervenue lors de plusieurs événements sur le thème de l’indigo, comme la semaine des Afriques, organisée par le Musée d’Ethnographie de l’Université de Bordeaux, ou les rencontres 2019 de l’Académie de la Couleur.

Un cours vidéo de Caroline Cochet

De l'Atelier de Mademoiselle C
Teinturière